Comment la réalité virtuelle et la réalité augmentée sont utilisées dans la médecine ?

La réalité virtuelle, avec sa capacité à plonger complètement l’utilisateur dans un environnement virtuel, est un ajustement naturel pour la médecine. Les patients et les médecins se félicitent de tout ce qui augmentera les chances de succès d’une procédure médicale, et la medecine est un domaine où aucune expertise ni ressources ne sont insuffisantes. Uniquement en comptant les États-Unis, les soins de santé ont dépassé les 3,24 milliards de dollars en 2015. La santé est une chose que tout le monde prend très au sérieux et il y’a régulièrement des plaintes lorsqu’un traitement provoque des problèmes de santé, ou une opération tourne mal.

En tant que tel, les soins de santé mènent à l’adoption généralisée de la réalité virtuelle. Comme la VR, ainsi que la réalité mixte et la réalité augmentée, continuent de trouver une place dans la conscience publique générale, de plus en plus d’applications de soins de santé sont développées tout le temps. Il y a beaucoup d’argent à faire pour aider les malades, et c’est pour une bonne cause, et donc les meilleurs développeurs et les innovateurs de la technologie se joignent à l’industrie.

Applications de la VR et AR dans les soins de santé

Il existe un certain nombre de façons dont la technologie peut être utilisée pour aider les métiers de la santé, de la formation à la chirurgie. Voici quelques-unes des choses les plus fascinantes qui se passent dans cet univers.

Chirurgie à distance

La réalité augmentée et la réalité virtuelle est bien plus qu’une téléconférence ou une vidéo, la réalité virtuelle a la capacité unique de transporter les utilisateurs vers un autre endroit. Bien que les communications à travers de vastes distances géographiques soient disponibles depuis des années sous la forme de vidéoconférences et d’autres technologies de ce type, la VR offre un moyen pour les gens d’interagir réellement dans des endroits éloignés.

Dans le domaine médical, «interagir» signifie souvent «traiter» ou même «opérer». La chirurgie est une compétence hautement spécialisée et l’une des grandes tragédies des soins de santé est la vie perdue qui aurait pu être sauvée si seulement le patient avait eu accès à un chirurgien plus compétent pour ce type de problème.

Avec la réalité virtuelle, les meilleurs spécialistes de la chirurgie peuvent traiter des patients partout dans le monde, sans jamais avoir à prendre un avion. Au Centre d’Invention et d’Innovation Chirurgicales (CSii), le Dr Mehran Anvari est devenu l’un des premiers chirurgiens à effectuer une opération avec l’utilisation d’un robot télécommandé. Bien que le Dr Ahvari ait utilisé un écran d’ordinateur standard, la réalité virtuelle offre la possibilité de rendre ce type de chirurgie à distance encore plus efficace. Avec l’utilisation d’un casque de réalité virtuelle et de gants haptiques, un chirurgien pourrait “être présent” dans une salle d’opération à des milliers de kilomètres, capable d’utiliser ses compétences et ses sens naturels pour sauver des vies. Il semble être seulement une question de temps avant que les meilleurs chirurgiens ne puissent opérer partout dans le monde sans quitter leur hôpital.

réalité-virtuelle-chirurgie-a-distance

Formation pratique

Un domaine où les chirurgiens exercent déjà leur métier avec l’utilisation de la réalité virtuelle est en formation. De nombreuses universités, dont Dartmouth et Stanford, tirent parti de la nouvelle technologie, tant pour les étudiants et que pour les professionnels qui travaillent leurs compétences.

Le travail effectué au Standard Salisbury Robotics Lab est particulièrement fascinant. Les chercheurs utilisent des gants haptiques et même des «patients artificiels» pour aider les professionnels de la santé à apprendre. Leur environnement de simulation chirurgicale comprend un modèle physique d’un patient, câblé à une simulation par ordinateur avec un large éventail de capteurs. Les participants à l’exercice utilisent des caméras endoscopiques et d’autres outils de soins de santé modernes pour diagnostiquer et traiter le patient et peuvent voir les mêmes résultats sur leurs instruments comme ils le feraient sur une personne réelle. Selon Stanford, ils «expérimentent des cas, des sons et des forces réalistes comme dans la salle d’opération». Leur objectif est de créer un exercice efficace de formation, indiscernable de la réalité.

formation-médicale-réalité-virtuelle

VR Medical Learning

Une entreprise tire parti de la VR pour amener l’apprentissage de la santé. Les médecins ont réalisé la première opération en réalité virtuelle mondiale en 2016, et environ 50 000 personnes ont regardé l’événement sur leurs ordinateurs de bureau, leurs téléphones et leurs casque de réalité virtuelle Gear VR.

Ce niveau d’immersion dans une chirurgie réelle, accessible à n’importe qui dans le monde, était sans précédent. L’événement a été un succès, et heureusement, l’opération également. Les enseignes médicales prévoient de renouveler l’expérience dans les mois et les années à venir. Leur espoir est de permettre aux professionnels de la santé de tous les milieux d’apprendre des meilleurs chirurgiens et médecins en regardant littéralement à travers leurs yeux.

Le prochain projet, The Virtual Surgeon, est une série d’expériences virtuelles enregistrées du point de vue d’un chirurgien pratiquant dans une salle d’opération réelle. Contrairement aux premiers événements en direct, dans lesquels une caméra à 360 ° a été montée sur une table à côté de la procédure, la caméra dans The Virtual Surgeon est littéralement attachée à la tête d’un des hommes qui effectuent la chirurgie.

virtual-surgeon

Traitement de la douleur

L’une des utilisations les plus créatives, innovantes et surprenantes de la réalité virtuelle dans les soins de santé est dans le traitement de la douleur des membres fantômes. La douleur des membres fantômes est un syndrome commun subi par les amputés. Essentiellement, le cerveau a du mal à «ignorer» le membre coupé. Les patients souffrant du syndrome ont généralement l’impression que leurs muscles se serrent, par exemple ce des doigts ou des orteils du membre coupé. Ils sont incapables de “détendre” ses membres manquants, et peuvent ressentir une douleur très sévère, souvent insupportable.

Un article publié dans la revue de l’industrie Frontiers in Neuroscience a détaillé une étude effectuée avec l’aide d’un patient souffrant d’un membre fantôme. Les médecins effectuant l’étude ont construit un environnement virtuel dans lequel le patient pouvait utiliser son bras manquant, et pouvait l’utiliser pour effectuer des tâches simples telles que ramasser et déplacer de petits objets. Avec l’aide de capteurs myoélectriques connectés au moignon du membre manquant, le patient pourrait contrôler le bras virtuel avec des impulsions cérébrales, exactement comme le cerveau contrôle les membres dans le monde réel. Pour le dire plus simplement, il a contrôlé un bras virtuel avec son esprit. Compte tenu de la capacité de manœuvrer son bras manquant dans le monde virtuel, son esprit a été capable de “relaxer” les muscles qui n’existent plus dans le monde réel.

L’étude a également expérimenté la réalité augmentée, dans laquelle le patient portait un casque AR qui superposerait son membre manquant. Les deux traitements ont été jugés efficaces pour atténuer les symptômes et la récurrence du syndrome de membre fantôme. Après 10 semaines de séances, le patient a constaté une diminution significative de la douleur, y compris des périodes pendant lesquelles les douleurs ont complètement disparu.

réalité-virtuelle-membre-fantome

Au fur et à mesure que la réalité virtuelle continuera à se développer dans le monde de la technologie, de plus en plus d’applications étonnantes dans le domaine de la santé apparaîtront. Nous sommes au tout début d’une révolution technologique et, comme toujours, la médecine est l’une des industries qui tirera les bénéfices les plus spectaculaires.