AIDE À LA VENTE EN RÉALITÉ AUGMENTÉE

Decathlon TrampoAR

Le fléau des retours entrepôt et magasin

L’achat d’un produit de grande taille peut vite devenir un casse-tête lorsque l’espace disponible chez soi est relativement réduit. Certains seront minutieux et dégaineront leur mètre à mesurer. D’autres plus paresseux feront confiance à leur instinct, s’exposant à de potentielles grosses frustrations. C’est l’histoire du jeune couple qui a dû renoncer à monter son nouveau canapé dans son appartement situé au 3e étage de l’immeuble, tout ça à cause d’un escalier trop étroit. C’est aussi celle à laquelle est confrontée Decathlon qui doit gérer un taux de retour de ses trampolines anormalement élevé.

Prévisualiser un produit volumineux chez soi

Decathlon a donc souhaité permettre aux clients de prévisualiser leur futur trampoline à domicile grâce à la réalité augmentée.

Il y a quelques années, les premières applications de réalité augmentée faisaient leur apparition chez certains retailers pionniers. On a souvent en mémoire l’application iPad de Ikea qui permettait de prévisualiser en réalité augmentée un meuble chez soi. L’application AR utilisait alors un marqueur imprimé sur une feuille de papier afin d’y projeter le meuble 3D par-dessus.

Cette technologie était très imparfaite. D’abord, imprimer le marqueur pouvait s’avérer contraignant pour les clients non équipés d’une imprimante (et l’écologie dans tout ça ?!). Viennent ensuite les performances techniques à proprement parler. La projection d’un objet virtuel par-dessus un marqueur physique est potentiellement très instable en raison de plusieurs facteurs : mise au point de l’appareil photo de l’appareil mobile, mauvaise luminosité, ou encore mouvements. Dans le cas d’un trampoline donc, généralement positionné en extérieur, il y a de fortes chances que votre feuille en papier s’envole une fois posée sur le gazon. Impossible de prévisualiser votre trampoline en AR.

La réalité augmentée « sans marqueur »

Les nouvelles technologies ARKit (Apple) et ARCore (Google) apparues en 2018 permettent désormais à nos smartphones de gérer des applications de réalité augmentée « sans marqueur ». Ces technologies permettent de détecter automatiquement les surfaces de l’environnement dans lequel évolue l’utilisateur. Le système analyse également les dimensions des différents éléments qui le composent.

L’émergence de ces nouveau standards de la réalité augmentée était donc une aubaine pour Decathlon. Nous nous sommes basés sur ces frameworks pour développer un démonstrateur AR de trampolines, une première au sein du groupe. L’expérience utilisateur est simple comme bonjour. Pour commencer, l’application détecte les différentes surfaces planes de l’environnement extérieur sur lesquelles sera projeté le trampoline. Ensuite, l’utilisateur sélectionne un modèle de trampoline parmi les quatre proposés, et le place « au touch » à un endroit au sol. Il peut ensuite le déplacer à sa guise. Le trampoline s’affiche à échelle réelle, ce qui signifie que si l’utilisateur s’éloigne de 5 mètres de l’emplacement virtuel de son trampoline, il le verra au travers de son téléphone comme s’il se situait réellement à 5 mètres du téléphone.

 

L’application est disponible sur l’Apple Store sur les téléphones iOS compatibles ARKit, ainsi que sur le Play Store pour les téléphones Android compatibles ARCore.

Nous contacter

9 + 6 =